Ma Photo

« Cherchell l’ex historique | Accueil | Chirac et l’Algérie »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Djilali

L’écrivain Hamid Grine a donné une conférence au CCF d’Oran pour parler de son dernier ouvrage Parfum d’absinthe, qui vient de paraître aux éditions Alpha.
Parfum d’absinthe, c’est l’histoire d’un homme de 50 ans qui, à la suite du décès de son père, apprend, par la bouche de son oncle, et alors que le cadavre paternel est encore chaud, «que son véritable père est en fait un autre»… un voisin de Belcourt ! Illusion faite, bien entendu, à Albert Camus. Son père serait-il donc cet écrivain, mondialement connu, qui a écrit La Peste et L’Etranger ?
Cette nouvelle, pour être abracadabrantesque, était à la fois bonne et mauvaise : bonne, car le voilà, du jour au lendemain, le fils d’un écrivain de renommée internationale ; mais mauvaise aussi, car quelque part, cet Algérien de cinq ans, pour parler crûment, se retrouve être le «bâtard» de Camus !

Le titre, quant à lui, est un clin d’œil aux Noces de Camus, où l’une des nouvelles se passe à Tipasa, cette ville dont le parfum d’absinthe domine ses ruines. A ce propos, Hamid Grine nous a fait comprendre que son éditeur l’avait dissuadé de mettre dans le titre le nom de Camus et ce, d’autant plus que son livre précédent comportait le nom de Gide.
Après la conférence, un débat a été engagé avec le public, débat axé en grande partie sur Albert Camus. Sans tambour ni trompette, Hamid Grine en a surpris plus d’un en prenant la défense de cet écrivain, et cela contre son antagoniste de toujours, Jean-Paul Sartre. «Sartre est un bourgeois, a-t-il tonné. Camus, lui, ne l’était pas. Dans sa jeunesse, Camus était pauvre, tuberculeux ; il a véritablement connu la misère, contrairement à Sartre !»
Faisant allusion à leurs positions respectives concernant la guerre d’Algérie, Hamid Grine dira : «Sartre n’avait pas de lien viscéral avec l’Algérie, il pouvait parler avec raison !... Camus, lui, parlait avec passion, avec cœur !

P.S.Ben,En raison des richesses culturelles et les trésors inestimables que recèle ce site,j´essaierai de mettre le lien sur mes comptes you tube.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)