Ma Photo

« Albert Camus, fils d'Alger | Accueil | Sur les pas d'Albert Camus »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maria Assunção Araújo

"Je crois, durant toute ma carrière avoir respecté ce qu'il y a de plus sacré dans l'enfant : le droit de chercher sa vérité." Cést le plus important pour um Professeur!

paola.decoudun@wanadoo.fr

j'espère que tu pourras la lire .Bises.PAOLA.

Jean Pierre Ryf

C'est , en effet, une lettre magnifique et on imagine l'émotion du vieux maître lorsqu'il la reçue dans son appartement d'Alger. Personnellement je ne la relis jamais sans en être extrêmement ému.J'en ai fait état dans mon petit livre :Albert Camus et les Algériens:Noces ou divorce." paru aux éditions Atlantica en 2004.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.