« Camus et l'absurde | Accueil | Commandant Rouaï : L’homme de l’ombre »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Braham

Et le revers de la médaille?

AMAROUCHE

Rectification oubli dans la précédente saisie...Lire s'il vous plaît : " Ce sont de belles images..."

AMAROUCHE

Bonjour !

Ce de belles images marquées de souvenirs indélébiles et de nostalgie à vrais dire, mais qui manquent encore pour décrire les autres localités surtout les plus isolées comme le douar El-Maïn, commune mixte des Bibans, arrondissement de Sétif, département de Constantine....La piste, les cafés maures, les fontaines, l'école où avait ensegné Monsieur Alban Pellissier à la fin du 18 ème siècle, le père d'Augustin Ibaazizen muté là venant de l'école de Beni-Hafed à la suite d'un tremblement de terre en 1905lire le pont de berek mouch,le testamen d'un berberbère parus aux éditions de la table ronde dans les années 1980,les instituteurs Tahrat Tahar,Bouatta Rabah,Coutrès,Raoul vers les années 1940, Rivalin,Forêt,Camlme et Germain avec son épouse en 1952....La société de transport de voyageurs Belkhier Layachi, ligne Bordj Bou-Arréridj - El-Maïn, étc, étc...

Et les journaux indigènes d'expressions française ou arabe comme la voix des humbles que dirigeait Monsieur Tahrat Larbi pour défendre la juste cause des instituteurs indigènes d'expression française, l'hebdomadaire El Balagh El Djezaïri(Le Communiqué Algérien) fondé par le chef de la confrérie musulmane Ahmed Mostepha Al Alawi à Mostaganem que gérait feu AMAROUCHE Lakhdar vers les années 1930 à St Eugène puis retransféré au 7,rue de Lorraine - Belcourt - Alger jusqu'à la fin de ses jours en 1954...Le 35, rue Marengo où il habitait...Que dire des auto-écoles d'Alger, des taxieurs Constantine - Alger ou El-Maïn ?

Merci pour la publication d'autres anciennnes photos.

ABBAD SARAH

A CEUX QUI SE LAMENTENT SUR LE SORT DE LEUR VILLAGE FOUKA. N OUBLIEZ PAS QUE VOUS LA VIEZ DESERTE SINON COMMENT COMPRENDRE CE RENONCEMENT AU PROFIT D UNE INVASION DE GENS VENUS D AILLEURS INDIRECTEMENT VOUS AVEZ DEBLAYER LA VOIE A SA DEGRADATION. OU SONT LES GENS DE FOUKA LES VRAIS BIEN SUR CEUX QUI LA PORTENT DANS LEUR COEUR. MAIS HELAS IL N YA PIRE SOURD QUE CELUI QUI NE VEUT PAS ENTENDRE.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.