Ma Photo

« Cléopâtre : un destin tragique | Accueil | Sidi Erraïs..., parle-nous ! »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

acteur

juste un petit commentaie pour te dire que ton blo est très agréable :)

ihcene

Eh oui ma soeur SADIA ? Chez nous on a toujours appliquer la stratégie de :

EDJDID 3ALEK HALEK OU LEKDIM TCHELEK BELLAK

Et

KI YKOUN HAY MACHTAK TAMRA OU KI YMOUT 3ALKOULOU 3ARDJOUN

Heureusement ces derniers temps il y a quelques actions au profit de ceux qui méritent d'être honorer qui commencent a se faire voir avant fawat el awan, mais il reste beau coup à faire, enfin, haka kheir men walou !

Esalem 3likoum.

sadia

enfin ,mieux vaut tard que jamais! finalement Tipasa a fait son devoir :honorer la grande Nora Rabbi ichafiha!je ne comprends pas que l'on puisse mépriser à ce point des gens qui ont en dépit de toutes les difficultés auxquelles ils ont du faire face,ont porté haut l'image de l'Algérie et ont honoré leur pays chacun dans son domaine! je pense que c'est le minimum que l'on puisse faire pour leur dire tout simplement :MERCI!
à d'autres artistes inchALLAH!
sadia

ben

Merci Abdellah.

Et longue vie à la diva Nora.

.

Abdellah

La diva Nora honorée à Tipaza

A l’occasion de la célébration de la Journée nationale de l’artiste, la wilaya de Tipaza a tenu à honorer cette année la chanteuse Nora, native de Sidi Amar (ex-Zurich) en 1942. La chanteuse algérienne, accompagnée de son époux, le chef d’orchestre Kamel Hamadi, est venue directement de France la veille (samedi 7 juin). La cérémonie avait eu lieu au centre culturel et sportif du chef-lieu de la wilaya. Au milieu d’un silence très pesant, le regard des familles s’était soudainement dirigé vers la porte d’entrée et l’émotion était à son comble quand la chanteuse Nora apparut et avança très lentement, soutenue par le wali et le directeur de la culture de la wilaya de Tipaza. Une scène qui avait fait couler des larmes à ces femmes qui connaissaient la chanteuse polyvalente. La silhouette de Nora est restée gravée dans les mémoires des familles de la wilaya de Tipaza. Kamel Hamadi est demeuré ébahi et ému durant ces moments inoubliables consacrés à son épouse. La diva est apparue affaiblie, mais elle a su garder le sourire pendant ces moments pour remercier à sa manière les organisateurs de cet événement culturel.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)