Ma Photo

« Charles de Foucauld sera canonisé le 15 mai à Rome | Accueil | Un parcours complexe pour arriver à s’enraciner à Trois-Rivières »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Ben

Deux des quatre militaires américains urinant sur des dépouilles de talibans identifiés
Une vidéo publiée sur YouTube montre des soldats américains en train d'uriner sur des présumés talibans en Afghanistan.

Une vidéo publiée sur YouTube montre des soldats américains en train d'uriner sur des présumés talibans en Afghanistan.

PHOTO : AL-JAZIRA/YOUTUBE


Radio-Canada
2012-01-12 | Mis à jour le 13 janvier 2012
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.
Le corps des Marines des États-Unis a identifié deux des quatre « marines » apparaissant sur une vidéo en train d'uriner sur les cadavres de talibans, selon l'agence Reuter, qui cite un officier du corps d'élite américain.

Ce dernier a précisé que les deux militaires faisaient toujours partie du 3e bataillon des marines basé à Camp Lejeune, en Caroline du Nord. Leur unité a servi en Afghanistan, dans la province d'Helmand, entre mars et septembre 2011.

Le colonel Joseph Plenzler, porte-parole des Marines, avait annoncé jeudi avoir identifié l'unité concernée par cette vidéo.

Les Marines, qui ont fermement réprouvé le comportement de ces hommes, avaient annoncé l'ouverture d'une enquête, mercredi, afin d'authentifier la vidéo et d'identifier les soldats impliqués.

Les images publiées sur YouTube montrent quatre hommes vêtus de l'uniforme américain. L'un d'eux s'adresse à l'un des corps, lui lançant : « Bonne journée, mon pote. »

La secrétaire d'État Hillary Clinton s'est dite consternée par la vidéo. Elle a ajouté que « tous ceux qui ont participé ou été au courant devront rendre des comptes ».

Le secrétaire à la Défense, Leon Panetta, a jugé ces images « tout à fait déplorables ». « Les responsables de tels agissements devront en rendre compte à tout point de vue », a-t-il écrit dans un communiqué.

Des actes « inhumains » et « barbares »

Le président afghan Hamid Karzaï s'est pour sa part dit « profondément perturbé » par les actes « inhumains » et a réclamé une enquête.

« La profanation du corps de trois Afghans » est un acte « condamnable de la plus forte manière possible », a-t-il indiqué, demandant à Washington d'« appliquer la punition la plus sévère à quiconque est déclaré coupable de ce crime ».

« Un tel acte aura un impact très, très négatif sur les efforts de paix. Avec une telle action, les talibans vont pouvoir recruter des jeunes gens et leur dire que leur pays est attaqué par des chrétiens et par des juifs et qu'ils doivent le défendre. »

— Une citation de Arsala Rahmani, membre du Haut Conseil afghan pour la paix
Les talibans ont aussi condamné cet « acte barbare ». « Sur les dix dernières années, il y a eu des centaines d'actes similaires qui n'ont pas été révélés », a ajouté Zabihullah Mujahed, porte-parole des rebelles qui luttent depuis 10 ans contre le gouvernement de Kaboul et ses alliés de l'OTAN.

Selon eux, l'incident ne nuirait pourtant pas aux négociations de paix amorcées avec le gouvernement afghan avec l'appui des Américains.

Dans une lettre adressée à Leon Panetta, le Conseil pour les relations américano-islamiques (CAIR) a condamné « cette apparente profanation des corps ».

La principale association musulmane américaine a qualifié le geste de « violation des règles de l'armée de notre pays et des lois de la guerre qui interdisent de telles actions immorales et dégoûtantes ». Elle a ajouté que les soldats devront être punis selon le code de justice militaire et les lois des États-Unis.

La vidéo n'est pas sans rappeler au monde musulman les photos de prisonniers irakiens nus, humiliés et frappés par des militaires américains lors du scandale d'Abou Graib, en 2004.

Environ 20 000 Marines sont déployés en Afghanistan, principalement dans les régions de Kandahar, au sud, et du Helmand, au sud-ouest.

Les États-Unis, qui prévoient le retrait de leurs troupes de l'Afghanistan fin 2014, négocient l'ouverture d'une représentation politique des talibans au Qatar pour ouvrir la voie à de véritables discussions.


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/545654/enquete-video-soldats-americains-urine-corps-talibans

..

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)