Ma Photo

« La femme du mont Chenoua est partie | Accueil | L'univers cinématographique djebarien : De la Nouba à la Zerda »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Ben

Zahra,

Merci pour votre commentaire.

En effet j'ai pensé comme vous au sujet de cette comparaison biaisée dans cet article et pour cause...

Merci de l'avoir souligné.


.

Zahra ,Echaib

Je m'excuse infiniment pour la comparaison d'Assia Djebbar et Yamina Echaib Oudai.Notre tante Yamina Zoulikha Echaib Oudai a sacrifié sa vie comme martyre de la liberté dans laquelle a jouit et vécu Assia Djebar.Mourir sous la torture du colonianisme français tout en étant une FEMME!!! ayant abandonné ses enfants à un âge très précoce les privant d'un amour chalheureux n'est pas du tout SIMPLE.Par contre vivre LIBRE sous le drapeau français,exprimer ses idées de façon très libre et percer dans ses études pour défendre sa liberté d'expression est une tout autre chose.Il ne faut pas comparer l'incomparable!!!Qu'elles reposent en paix toutes les deux et que Dieu accueille leurs âmes dans son vaste paradis.
ZAHRA ,ECHAIB DE MONTRÉAL.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.