Ma Photo

« Poème de KATEB Yacine | Accueil | Le Real Madrid veut s'investir à l'académie des sports de Tipasa »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

ishaq

personne n'a siter le grande entraineur de karaté M: ghbrini abdelkader qui fait partie l'un des anciens karatmen maréngois .question a M: khlile : pour quoi vous avez citer al madjoub alors que ghobrini a aussi été celebre au niveau national et international? citant que il a effectué plusieurs stage de karaté au france et belgique et bien biensur la chine.

Lecteur

Le samedi dernier, 9 Juin, les membres et sympathisants du Cercle de l’Age d’Or ont effectué une randonnée pédestre.

Lieu de ralliement et point de départ, la stèle érigée à la mémoire de Cheikh el Berkani, à Sidi Amar (ex Zurich). Marche d’une heure et demie à travers champs et bosquets, passage sous l’aqueduc romain qui jadis alimentait en eau l’ancienne Césarée (Cherchell).
Point d’arrivée, hauteur de la colline dominant l’aqueduc avec une vue prenante sur les monts de Menaceur (ex Marceau), l’Atlas Blidéen et le majestueux Chenoua.
Retour et pique nique, repas froid dans la pinède à une centaine de mètres de l’aqueduc. Discussions libres, rappel de quelques souvenirs et histoires léguées par nos aïeux originaires de la région.

http://alger-roi.fr/Alger/cherchell/pages_liees/29_d__cherchell_porte_alger_45.htm

Le Cercle de l'Age d'Or remercie les habitants de la région pour leur sens inné de l’accueil (des fruits de saison et galettes d’orge). Naturellement, les discussions avec eux ont porté sur leurs conditions de vie et les souvenirs mémoriels de nos aïeux communs et notamment de l’insurrection de Cheikh Malek Sahraoui el Berkani contre les armées françaises d’occupation en Juillet 1871. Cet illustre combattant est tombé au champ d’honneur le 2 Août 1871.

Khaled B

Actes de bienfaisance Association Cercle Age d’Or

Des membres de l’Association Cercle Age d’Or ont visité le Vendredi 27 Avril 2012 les enfants abandonnés de la pouponnière Djenane el Kheïr de Hadjout. Des dons en couches bébés, des lingettes, papiers hygiéniques et boîtes de lait (1ier, 2ième âge, 3ième âge nourrissons) ont été offerts.

Selon la directrice, la pouponnière grâce aux dons de bienfaiteurs Ahl el kheïr ouel Mohssinine dispose d’un stock de couches bébés de trois mois. Cependant elle lance un appel urgent aux gens charitables de faire des dons en tenues vestimentaires et en produits alimentaires pour les enfants, une dizaine au niveau de la pouponnière dont l’âge varie entre deux et quatre ans. Une somme d’argent symbolique a été remise en espèces à la directrice par les membres de l’Association Cercle Age d’Or pour cette catégorie d’enfants.

Pour vos dons
Prière contacter la directrice de la pouponnière Djenane el Kheïr de Hadjout
T° fixe 024 49 26 19
Mobile 05 52 88 08 56

Et
Prière contacter la pouponnière Amel-Palm Beach de Staouali
T° fixe 021 35 55 89

Par ailleurs les membres de l’Association Cercle Age d’Or ont pris contact avec l’Association de bienfaisance (El djamya el kheïrya) de Baba-Hassen qui reçoit les personnes âgées et les handicapés. Un besoin urgent est exprimé en couches pour personnes âgées.

Pour vos dons
Prière contacter la directrice de El djamya el kheïrya de Baba-Hassen
Mobile 05 58 24 12 01

Djazakoum Allah Kheïrene

BEKKAT BERKANI KAMEL

Claude

Je sais que les images que tu récoltes ça et là sur Marengo/Hadjout t’évoquent beaucoup de souvenirs d’enfance ineffaçables, lointaines avec les parfums d’antan de "menthe et de sable brûlant", souvenirs d'une « tendre insouciance » mais souvent comme disait J.H. avec une
« douce violence».
SI TU VEUX VENIR
Tu es et seras le bienvenu dans ton pays natal.
BEKKAT BERKANI KAMEL

Claude

Merci Kamel, pour m'avoir confirmer l'emplacement de la source. On vit avec nos souvenirs. Le temps ne fait rien à l'affaire comme dit Georges Brassens dans l'une de ses chansons. Bon, allez, soyions optimiste, si l'on doit devenir nonagénaire, il nous reste encore quelques belles années et j'aurai peut-être l'occasion de participer à un des repas de l'association.

Kamel Sahraoui

Mon cher ami Claude,
Effectivement tu as une excellente mémoire, la source "était" située à droite de la route Hadjout Tipaza dirais Nador (ex Desaix), entre la forêt et le pont marquant. Cependant l'environnement a beaucoup changé,... Bien heureusement, mais face à l'administration locale beaucoup reste à faire ! une seul et unique association avait été initiatrice d'un excellent projet en lieu et place, malheureusement comme il a été annoncé dans mon commentaire précédent, repris d'un site..... hélas !!!

Kamel Sahraoui

DOMMAGE !!!
Hadjout, vient d’un seul coup perdre deux grands projets environnementaux.
- Le CET (Centre d’Enfouissement Technique) censé être réalisable en 2011
- L’aménagement de la “foret Slimania”, censé être diligenté par la Direction de l’Environnement de la Wilaya de Tipasa et dont le budget de réalisation vient d’être détourné pour “un projet-vitrine” qui n’existait pas auparavant.

A ces deux échecs, passés sous silence, par nos “illuminés” représentants de notre ville au niveau communal et au niveau de l’APW, c’est l’espoir de plusieurs générations de cette bourgade qui vient d’être anéanti, en attendant d’autres qui vont certainement apparaitre, dans les mois à venir.
Il est, malheureusement, triste de constater qu’on a été représenté par une médiocrité criarde et que l’on continue à entendre encore les diatribes de cette médiocrité, pour ne pas dire nullité.
Si les gens, censés aimer et activer pour le bien de cette ville, laissent passer l’opportunité de montrer leur désarroi et leur désapprobation à ce qui s’est fait jusqu’à présent et à ce qui se fera à l’avenir, par une caste de pseudo-politiciens qui ne sert qu’à se promouvoir financièrement et se doter d’une légitimité de façade, qu’ils se taisent à jamais.
http://bullevertedz.blogspot.fr/

Claude

Bonjour les amis,
J'espère que nous aurons une vidéo de ce repas du 1er Mai.
Je devrais avoir deux ou trois photos de la source de la forêt Sidi Slimane, années 30. Ce sont des photos miniatures vieillies par le temps. Il faudrait que j'essaie de les agrandir un peu, mais je doute du résultat. Si l'on parle de la même source elle se situait à droite de la route Hadjout Tipaza, entre la forêt et le pont marquant. Nous étions quelques gamins et nous partions à vélo jusqu'à cette forêt. Parmi nous il y avait Hamadouche qui voulait poursuivre une fois jusqu'à Tipaza, mais pour la plupart d'entre nous nos petites jambes refusaient de continuer.

BEKKAT BERKANI KAMEL

A nos amis et adhérents du Cercle d’Age d’Or

Nous portons à leur connaissance que le pique-nique grillade sardines prévu pour demain le 1er est maintenu; cependant en raison des travaux routiers menant vers le domaine de Mhand Ouameur, le lieu de rencontre a été déplacé à la forêt de Hadjout près de l’ancienne source de Sidi Slimane. Un endroit mythique et légendaire.
A demain.
BEKKAT BERKANI KAMEL

BEKKAT BERKANI KAMEL

CERCLE « AGE D’OR » de HADJOUT

Bilan – Année 2011


1 Banquet traditionnel d’hiver (Kouirates) - 1er Janvier
2 Mouloud pour dames âgées – 15 Février
3 Excursion Biskra – 3 Mars
4 Excursion Hammam Righa – 30 Mars
5 Journée du Savoir (CEM) – 16 Avril
6 Grillade de sardines Mohand Ouameur -23 Avril
7 Fête du Pain traditionnel – 28 Mai
8 Banquet traditionnel d’été Forêt de Hadjout – 2 Juillet
9 Journée de l’artiste et de l’artisan Exposition - 5 Juillet
10 Journée à la plage (pour hommes) – 13 Juillet
11 Journée à la plage (pour dames) – 20 Juillet
12 Distribution des couffins pour nécessiteux – 1er jour du mois de Ramadan el Karim
13 Veillée pour dames – 15ième jour du mois de Ramadan el Karim
14 Projection du film « Ben Boulaid »
15 Visite et distribution de cadeaux aux enfants hospitalisés – Aïd Seghir
16 Randonnée pédestre – 24 Septembre
17 Concours de boules pour personnes âgées – 30 Septembre
18 Journée Mondiale des Personnes Agées – 1er Octobre
19 Excursion Zelfana – 8 Octobre
20 Randonnée pédestre - 29 Octobre
21 Excursion Ghardaïa – 13 Novembre
22 Foutor El Moulouk pour seniors- 2ième Mouharam 1433 (27 Novembre)
23 Excursion pour dames Hammam Mélouane – 21 Décembre

Il est rappelé pour les adhérents et tous les amis du Cercle Age d’Or qu’un pique-nique grillade sardines est prévu le 1er Mai 2012 à Mohand Ouameur.
Soyez les bienvenus parmi nous.
http://www.youtube.com/watch?v=fGYx1_b28O0
Hadjout: Un pique-nique GRILLADE DE SARDINESPar yaraba| 1 vidéo
Regarder
bekkat.k

Khaled

Dans le journal El Watan du 26 du mois courant, nous apprenons que la ville de Tipaza sera dotée prochainement d’un parc citadin. Bravo pour la ville de Tipaza et nous souhaitons pleine réussite à ce projet qui sera sans aucun doute un apport bénéfique pour les citoyens et pour la protection de l’environnement.

Nous rappelons cependant que la ville de Hadjout est toujours en attente de la concrétisation du projet de l’aménagement de la forêt de Hadjout dont le projet a été entièrement finalisé pour la phase étude de faisabilité technique.

Les Hadjoutis et les populations environnantes attendent impatiemment le début de réalisation de ce projet au niveau de cette forêt réputée primaire qui représente toutes les commodités naturelles reconnues et d'une richesse écologique exceptionnelle. Nous rappelons que cette forêt vu le calme et les senteurs qu’elle offrait a été par le passé un lieu de prédilection des sœurs blanches qui organisaient généralement des sorties pour les personnes âgées et excursions pour enfants nécessiteux. Cette forêt était surtout d’un grand apport pour les populations locales ; elle leur fournissait outre le bois pour se chauffer et pour préparer leur …, diverses plantes aromatiques et médicinales. D’ailleurs l’un des plats traditionnel et ancestral réputé encore à Hadjout est les « Kouirates ou Tikourine » (boulettes de semoule et d’herbes cuites à la vapeur), sans oublier les plats de Medjir (les mauves), de Guernina ... La liste des herbes sauvages aux saveurs fraîches et appétissantes que nous offrait cette majestueuse forêt est longue.

Nous attirons l’attention des autorités locales sur l’importance de la réalisation du projet de réaménagement de la forêt de Hadjout et nous souhaitons que les responsables de la wilaya de Tipaza inscrivent ce projet parmi l’une de leurs priorités.

Djazakoum Allahou Kheïrène

http://www.djazairess.com/fr/elwatan/368332

Claude

Il y a de la lucidité et du réalisme dans ce texte de Boutaraa Farid.
Une pensée pour ceux que j'ai connus et qui nous ont quittés prématurément.
Kamel, cela fait chaud au coeur de lire ton commentaire.
Une attention toute particulière à notre ami Khaled B. que je remercie pour son explication sur les activités de l'Association L'Age d'Or.
Khelil, toujour aussi discret mais très efficace dans son action. Il est animé de sentiments nobles et d'un grand humanisme.
Merci à Ben, ainsi qu'à Hajout57 de YouTube.

Khaled B

L’Association « Age d’Or » est, comme le stipulent ses statuts, une association socioculturelle des personnes âgées dont le but est de participer à améliorer en fonction de ses moyens à la qualité de vie des citoyens et leur bien être et d’établir des échanges sains entre les différentes générations.

Ses actions ne se limitent pas comme mentionné dans les messages ci-dessous à l’organisation des sorties ou rencontres entre les personnes âgées mais surtout « sont menées en faveur des différentes composantes de la société, notamment des personnes qui en ont besoin (élèves, étudiants, personnes âgées démunies, enfants hospitalisés, enfants abandonnés, personnes handicapées, etc…)».
L’Association a engagé et engage encore des actions culturelles et éducatives en faisant appel à des professeurs ou des experts pour aborder des différents thèmes qui intéressent les populations ou la nation.

Si les actions de rencontres et de sorties font l’objet de communication personnelle de la part de certains adhérents à titre purement d’information, l’Association s’interdit par contre toute publicité concernant ses actions d’aide ou de secours apportées aux catégories de personnes nécessiteuses en fonction de ses moyens et des dons de personnes charitables qui ont toujours gardés l’anonymat.
Nous tirons à ce propos des enseignements de notre religion:

« Faire l’aumône publiquement est certes une bonne action , mais la faire discrètement au profit des pauvres est un acte plus méritoire (Le Coran Sourate 2-Verset 271).

Nous rappelons que « l’Age d’Or » est une association purement socioculturelle donc apolitique qui ne se positionne pas au profit de telle ou telle formation politique mais respecte les opinions politiques de tout un chacun. Ses membres et adhérents ont été par le passé et le sont aujourd’hui encore pleinement libres quant à leurs convictions politiques et leurs choix en tant qu’électeurs totalement responsables avec le sens moral de défendre les intérêts du pays.

BEKKAT BERKANI KAMEL

Merci Ben pour la mise en ligne de cette belle prose.
Oui « Hélas, le temps passe et nous laisse ses traces »

Merci Claude mon ancien copain de classe pour le message. Je profite une nouvelle fois de te présenter mes meilleurs souhaits et un joyeux anniversaire.
Comme le dit la prose « Une partie de nos amis n’est plus de ce monde et l’autre moitié dans le néant vagabonde ».

Je remercie « l’Association Age d’Or » pour l’organisation des sorties et rencontres des anciens sans oublier la fameuse excursion du 8 au 12 Octobre dans le Sud du pays « Ghardaïa – Zelfana » que mes anciens amis Mahfoud M et Amana m’ont fait le récit … dunes, khaïma, palmerais, lait de chamelle et couscous bien garni « viande de chameau ».
KAMEL B

cassano

ou est le karaté de m; ghobrini abdelkader qui eté classé le 1er au niveau de la wilaya de tipaza .c'est un grande entraineur de karaté de grand qualité ............

ben

Bravo les anciens !

Le temps ! Ha ha ha !


.

Il est là depuis des siècles et aucun humain n’est arrivé à le définir, ni à le connaître, ni à le fuir. En effet, le temps passe et laisse des séquelles que nul breuvage magique ne peut effacer, telles les rides que ce spectre de lumière dépose sur les visages, pour marquer l’empreinte de son passage. Il nous laisse hébétés, sans pouvoir rouspéter, ni encore vouloir accepter. Il nous prive de la beauté, ainsi que de la joie et de la gaité. Le temps passe et avec lui notre âme s’angoisse et notre cœur autre fois si chaleureux se froisse, avec les ennuis qui s’entassent. Nulle échappatoire de ce maudit temps, qui nous désarme et verse le fiel dans nos âmes. Le temps nous rappelle le passé et tout ce qui s’est passé. Il nous prive du rêve, de nous souhaits et désirs quand nous étions des élèves. Il est là, tout prés. Tel un mauvis génie ou un méchant diable. Il nous chasse en nous montrant de faux clichés, il nous rappelle nos pêchés. Le temps est tel un ogre toujours fort et puissant, toujours prêt à nous rendre impuissants. Il est présent, pour faire de nos vies des prisons et nous priver de songer aux heureux horizons. Il n’accepte pas les oraisons, car pour lui, nul n’avait raison et d’après lui chaque humain ne connaitra l’amour qu’une seule saison.

Hélas, le temps passe et nous laisse ses traces. Il nous laisse toujours derrière lui avec nos misères et nos ennuis. Il ne revient que la nuit, tel un perfide traitre, un félon qui chasse le soleil et nous plonge dans des jours de pluie. Comme d’habitude, il nous rappelle notre chagrin et notre solitude. Il nous parle de ce qu’on a raté, de l’époque, où nous étions jeunes heureux et gâtés. Il nous parle de nos amours perdus et de ce qui est pour nous maintenant interdit. Il nous montre nos moments de jeunesse, là où, la joie et la chance nous comblaient jusqu’à l’ivresse. Il nous évoque nos folies, l’époque où tout paraissait à nos yeux bon et joli.

Dommage, le temps passe et les cicatrices restent sur places. Le temps passe et avec lui on tombe dans la paresse. Rien, nous intéresse, tout nous semble acre, mauvais et plein de tristesse. Les jours ne sont qu’un assemblage d’un froid d’une plage et les nuits ne sont que des soupirs d’un puits.

Le temps passe et avec lui tout se perd et tout se casse. Une partie de nos amis n’est plus de ce monde et l’autre moitié dans le néant vagabonde. Hier, on n’avait rien et on était heureux et maintenant nous avons presque tout, mais nous sommes presque tous malheureux. Le bonheur ne connait plus le chemin de nos cœurs et nos vies ne sont qu’un tas de rancœurs. Nos cités ne brillent plus et nous ne voulons ni inviter ni êtres des invités. La méfiance est devenue notre devise et nous apprécions surtout les paroles qui divisent.

Le temps passe et avec lui nous plongeons dans l’impasse. Celle de la haine gratuite qui mène vers la fuite de nos devoirs et responsabilités. Nous voulons vraiment quitter la cité. Vivre dans le noir, loin de la civilisation et son électricité. Juste pour éviter le miroir qui nous montre des atrocités.

Le temps passe tout en emportant un peu de notre vie. Sans nous faire de dessin, ni nous parler d’homme saint. Il nous demande juste de méditer. De penser à ce qu’on doit laisser. Il nous demande d’être nous-mêmes. De ne plus baisser la tête. Il nous demande de ne plus regretter ce que nous avons raté. Il souhaite que l’homme sache que la vie n’est qu’un combat et que la victoire n’est que pour celui qui toujours se bat. Que le bonheur n’est qu’une illusion et que la beauté n’est qu’une fusion des objets avec la vision. Que la vie n’est que quelques grains de mais qu’on grignote avec du sel, du sucre ou avec du miel sous la volonté permanente du ciel.

Sachez que l’impossible n’existe que dans les cervelles des faibles et que certains humains sont plus mauvais que tous les diables. Sachez que le bien et le mal ont toujours existé, que la pauvreté n’a jamais été un handicap, mais un stimulus qui pousse vers la réalisation des désirs. Sachez aussi que le temps n’est rien autre qu’une sensation qui traverse l’univers et c’est à nous de le recevoir en état de tristesse ou de bonheur. Alors, oublions un peu nos misères et mettons un peu de beauté dans nos yeux pour mieux voir cette Algérie qui déteste nous voir pessimistes...

.

Boutaraa farid le quotidien d’Oran le 31/03/2012

Claude

Souvenirs d'enfance, la nature à l'état pur.
Cadre champêtre pour ceux qui recherchent le calme loin des rumeurs de la ville.
Lieu idéal pour se réunir entre amis.
Honneur aux anciens.

BEKKAT BERKANI KAMEL

Kamel Bekkat

Nous remercions notre ami Khelil qui à chaque sortie des anciens de "l'Association Age d'Or" nous débusque un nouveau coin paradisiaque de notre belle région. Qui ne se rappelle pas de ces promenades d'école aux alentours du Barrage de Meurad. Le paysage a gardé tout son parfum et son côté sauvage.

A la prochaine sortie.
kamel

Khaled B

Samedi dernier les anciens Hadjoutis de l'Age d'Or ont pique-niqué au bord du Barrage de Meurad. Comme à l'accoutumé ambiance festive pour les anciens du bled, rêveries, souvenirs et images nostalgiques dans un décor idyllique et un havre de paix.

Merci Dame nature tu nous a gâté.

Mohame

A l'occasion du nouvel an 2012, les anciens Hadjoutis de l'Age d'Or se sont regroupés le 1er du mois courant dans une ambiance festive autour des fameuses et délicieuses kouirates. Tradition oblige.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.